Logo Wodandgo pour revenir au menu

L’arraché ou Snatch est un exercice de musculation qui combine force, vitesse et stratégie. En soulevant la barre du sol jusqu’au-dessus de ta tête, tu engages tout ton corps, en particulier les jambes et les hanches. Cet exercice développe la puissance et la position du sportif, tout en améliorant la mobilité et la coordination. Réussir un Snatch apporte une grande satisfaction, car il témoigne de ta maîtrise et de ta progression dans l’un des gestes les plus techniques de l’haltérophilie.

Quels sont les avantages du Snatch ?

Le Snatch (arraché en français) est un mouvement unique qui offre une multitude de bienfaits. Contrairement aux exercices isolés qui ne ciblent qu’un seul groupe musculaire, il engage la quasi-totalité des muscles du corps. En soulevant la barre du sol jusqu’à la position d’Overhead Squat, le Snatch fait travailler simultanément les ischio-jambiers, les quadriceps, les fessiers, les mollets, les trapèzes, les épaules, les triceps, les avant-bras et les biceps.

De plus, ce mouvement exige une grande stabilité, ce qui permet de maintenir l’équilibre et un contrôle optimal lors de la manipulation de la charge. Tu dois donc avoir un tronc solide pour maintenir une bonne posture et pour améliorer tes performances dans divers sports comme l’haltérophilie et le cross-training.

La pratique régulière du Snatch peut stimuler la croissance musculaire et accélérer le métabolisme. Grâce à cela, l’organisme a tendance à brûler plus de calories, même au repos. Cet exercice permet par ailleurs de développer ta puissance, ton explosivité, ta coordination, ta vitesse et ta conscience corporelle. Toutes ces qualités sont essentielles pour la pratique de nombreuses activités physiques.

Comment et pourquoi faire du Snatch ?

Comment exécuter un Snatch ?

Le Snatch est un mouvement d’haltérophilie complexe qui consiste à soulever une masse du sol jusqu’à la position d’Overhead Squat en un seul geste fluide. Il exige de la synchronisation, de la technique et une force exceptionnelle. Découvre ici les différentes étapes de cet exercice fascinant.

Configuration et départ

Lors de la première phase, tu dois placer la charge à la hauteur du tibia, tes pieds écartés à la largeur des hanches et centrés sous le poids. Saisis ensuite la charge avec une prise crochet d’environ 80 cm pour une meilleure adhérence. Adopte une position accroupie avec le dos plat et les bras tendus. Enfin, maintiens la poitrine relevée, le regard droit devant toi et les muscles engagés.

Soulève la barre et passe à la « position de puissance »

Initie le mouvement avec tes jambes, tes fessiers et ton dos. Accélère progressivement en étendant les chevilles, les genoux et les hanches (triple extension) pour générer de la force. La barre doit frôler tes cuisses en remontant.

Lorsque la charge se trouve au-dessus de tes rotules, fléchis rapidement les jambes pour te préparer à la poussée explosive. Redresse simultanément le torse pour créer une ligne droite entre tes épaules et le poids. Fais-le ensuite passer le long de tes cuisses jusqu’à atteindre la « position de puissance ». Garde les bras tendus et le corps gainé durant cette phase.

Disposer d’accessoires de sécurité est capital pour éviter de te blesser. Chez WODANDGO, nous avons pleinement conscience de cela. Dans cette optique, nous proposons dans notre boutique un large panel d’équipements, à l’instar de nos genouillères, de nos ceintures d’haltérophilie et de nos bandes de poignets.

De la « position de puissance » à la fin du tirage

Dans cette position, prends appui sur tes jambes comme pour sauter, en générant une force maximale. Hausse les épaules en fin de mouvement pour aider à transférer la puissance à la barre et amorcer la descente. Laisse-la continuer son ascension grâce à l’impulsion créée. Garde le poids proche de toi et les coudes hauts pour un meilleur équilibre.

Attrape la barre au-dessus de ta tête

Synchronise la récupération de la charge en l’attrapant avec les bras tendus au-dessus de ton corps. Assure-toi que tes pieds touchent le sol en position d’Overhead Squat pour une réception stable. Maintiens cette position en poussant la masse soulevée pour verrouiller les bras et redresser le torse.

exercices d'haltérophilie Snatch

Quelles sont les erreurs à éviter lors d’un Snatch ?

Le Snatch est un mouvement technique et complexe qui demande de porter une attention particulière à la posture et à la coordination. Voici quelques erreurs courantes à éviter pour maximiser tes performances et minimiser les risques de blessures :

Si tu veux t’épargner ces erreurs, travaille avec un coach ou un sportif expérimenté. Tu dois également te concentrer sur la technique avant d’augmenter le poids de la charge. N’hésite pas à filmer tes mouvements pour les analyser. Enfin, utilise des exercices de mobilité et de renforcement pour t’aider.

Bon à savoir : le soulevé de terre est un exercice clé pour consolider la chaîne postérieure, essentielle pour effectuer un Snatch efficace. Ce mouvement prépare les muscles aux actions explosives et à la coordination. Il améliore la force des jambes, des hanches et du dos, tout en permettant d’avoir la stabilité nécessaire pour soulever la barre du sol. Si tu veux en savoir plus sur le Deadlift, n’hésite pas à consulter notre article dédié : « Comment et pourquoi faire du soulevé de terre ? ».

L’arraché est un exercice technique et complexe, mais il offre de multiples avantages pour les amateurs de fitness et les sportifs de tous niveaux. Le Snatch développe la force, la puissance, la coordination, la croissance musculaire, la mobilité et la posture. Pour pratiquer ce mouvement en toute sérénité et dans les conditions optimales lors de tes entraînements, n’oublie pas de t’équiper des nombreux accessoires que nous mettons à ta disposition chez WODANDGO. Ils ont fait l’objet de nombreux tests rigoureux et sauront répondre à tes besoins.

Remises Owner

En tant que professionnel, vous profitez de remises exceptionnelles sur tous les produits. Pour profiter des remises, vous devez être connecté à votre compte Owner. Elles sont automatiquement appliquées :

Et -20% sur le textile, sans condition d’achat minimum.